D’incroyables iles à explorer Faire du kayak dans les iles Tousquet Pagayer dans les iles Tousquet, c’est remonter dans le temps. Il s’agit d’un des seuls lieux en Nouvelle-Écosse où des iles au large sont encore utilisées comme avant-postes dans le cadre d’une industrie de pêche active. Les agriculteurs locaux utilisent également les iles pour faire paitre leurs moutons. Quoique les eaux de cette région soient peu profondes et dotées de plusieurs iles et bancs de sable, le courant est extrêmement fort le long de ce littoral. Là où il faut traverser de l’eau libre pour accéder aux iles, les iles Tousquet ne conviennent qu’aux kayakistes expérimentés. Les kayakistes débutants devront plutôt explorer la baie Lobster à proximité, qui est plus abritée. Le saviez-vous ? Au tournant du siècle, ces iles disposaient de douzaines de conserveries de homard, un coiffeur, un tanneur, un cordonnier, un bureau de poste et même une salle de billard. Plus personne ne vit à plein temps dans les iles Tousquet, mais les descendants des anciens résidents passent encore du temps dans les cabanes (« shanties ») éparpillées le long du littoral. De nos jours, les iles Tousquet servent surtout de base à la pêche au homard. Photo : Deep Blue Media De la place pour respirer 42 De la place pour respirer